Parcoursup désespère les élèves et renforce l’autocensure

Categories Témoignage Prof de Lycée

Je suis enseignant en philosophie à Dunkerque, et professeur principal en Terminale Scientique.

J’avais décidé d’indiquer « Très satisfaisant » à toutes les compétences en concertation avec le 2e professeur principal (PP). Mais quelques jours avant le conseil de classe d’orientation, la direction du lycée a envoyé un document partagé pour que tous les professeurs puissent s’exprimer sur les compétences des élèves: à notre charge de PP, ensuite, de faire une synthèse.

Nous avions milité pour que l’on remplisse les Fiches Avenir en indiquant tous « Très satisfaisant », donc heureusement plusieurs collègues ont suivi notre démarche, et je n’ai eu quasiment aucun « Satisfaisant » ou « Assez satisfaisant » à indiquer sur aucune fiche. La plupart des fiches Avenir de ma classe ont donc été considérées comme « très cohérentes » par la direction, et la capacité à réussir de mes élèves a été notée « Très satisfaisante ».

Malheureusement, dans d’autres classes où je ne suis pas professeur principal, notamment en STI2D, ma démarche de noter « Très Satisfaisant » à toutes les compétences a été très mal perçue, malgré des tentatives pour l’expliquer aux collègues. Je me suis retrouvé à devoir défendre ma position en plein conseil, devant des professeurs qui me traitaient de bisounours (c’est grave) ou de Jacques Martin (c’est pire!). Au final, j’ai le sentiment que les Fiches Avenir ont donc renforcé l’inégalité entre les élèves de TS (plutôt scolaires) et de STI2D (très peu scolaires, mais tellement sympathiques).

Parcoursup nous a demandé beaucoup plus de travail cette année qu’APB l’année dernière: même avec l’aide d’un 2e PP, tout s’est fait dans une telle urgence que nous étions mal informés, mal formés, et souvent pris en défaut par les questions des élèves.

Mais le plus grave est probablement le stress qu’ont ressenti les élèves devant un nouveau dispositif qui les juge sur des compétences dont ils n’avaient pas connaissance avant le milieu de l’année. J’ai vu beaucoup d’élèves désespérés d’aller à la fac, et je me suis moi-même surpris à recommander à un élève de faire un voeu en CPGE au cas où il ne serait pas pris en licence de STAPS…

Bien loin de combattre l’autocensure des élèves, cette réforme l’a renforcée. Pour m’assurer que chaque élève avait au moins un voeu d’enregistré, je me suis retrouvé à les appeler pendant les vacances de février, ce qui n’a fait plaisir ni à eux ni à moi. Je suis encore actuellement en train de perdre des heures de cours pour m’assurer qu’ils ont tous rempli un projet motivé sans faute et adapté à chacun de leur voeu… Je suis un peu désespéré de faire passer cette mission d’orientation – qui ressemble fort à un apprentissage à la soumission au monde du travail – avant mes cours.

J’ai bénéficié de deux matinées de formation à la réforme en janvier, mais qui ont été d’une inutilité stupéfiante. La première était une présentation globale du dispositif qui a consisté uniquement à répéter des informations que nous avions déjà reçues mais aussi et surtout à montrer la supériorité de Parcoursup sur APB.

Ce discours de propagande s’est poursuivi lors de la deuxième journée de formation qui était consacrée aux différentes filières postbac. Là aussi, nous avons eu peu d’infos utiles (pas une seule fiche Avenir nous a été présentée, l’interface du site Parcoursup n’était pas disponible…) et beaucoup de justifications du dispositif. A force de questions, nous avons quand même réussi à arracher à l’intervenante qui s’occupait de la filière universitaire que les dossiers des élèves seraient classés par les universités, que les élèves ne connaîtraient pas leur place sur la file d’attente s’ils étaient classés « En Attente » ni les conditions auxquelles ils s’exposaient s’ils cliquaient sur « Oui si ».

J’étais estomaqué de devoir rentrer au lycée expliquer cela à la classe dont je suis PP.

1 Comment

  • Homepage
    16 mai 2018

    … [Trackback]

    […] There you will find 64705 more Infos: obs-selection.rogueesr.fr/parcoursup-desespere-les-eleves-et-renforce-lautocensure/ […]

Comments are closed.